Dans les alentours

SAISON 2019

Venez profiter des couleurs éclatantes de notre nature et de notre culture!

San Gimignano

San Gimignano se dresse, avec le profil de ses tours, sur un col (334 m) dominant le Val d'Elsa. À l’époque hellénistique (IIIe-IIe siècle av. J.-C.), un petit village étrusque se dressait en ce lieu, mais sa vie, en tant que ville, commença au Xe siècle, époque à laquelle elle prit le nom de l’Évêque sacré de Modène: San Gimignano, on racontait qu’il avait sauvé le village des attaques des tribus barbares. Le Moyen-âge fut une période de grande prospérité pour la ville, grâce à la Via Francigena, qui la traversait. Cette prospérité donna naissance à de nombreuses œuvres d’art, qui ornèrent les églises et les monastères. Le huit mai 1300, elle accueillit Dante Alighieri, ambassadeur de la ligue guelfe en Toscane. La terrible peste de 1348 et le dépeuplement successif de la ville la plongèrent dans une crise profonde. Au cours des siècles suivants, San Gimignano parvint à sortir de la dégradation et de l’abandon seulement lorsque l’on commença à redécouvrir sa beauté et son importance culturelle.

Monteriggioni

Monteriggioni est sans doute l’un des bourgs fortifiés italiens les plus classiques et célèbres. Dès le Moyen-âge, sa renommée était telle que même Dante Alighieri évoque sa 'cerchia tonda' dans la Divine Comédie. Ses remparts, quasiment intacts, s’étendent sur 570 mètres de long et sont percés de 14 tours et deux portes. La Porta Franca (vers Sienne) se dresse au pied d’un donjon tandis que celle de San Giovanni (vers Florence) s’ouvre dans les remparts et est défendue par l’une des tours du mur d’enceinte. Le bourg fut bâti par les Siennois dans les années 1213-1219 sur une petite colline surélevée qui permettait de surveiller la Via Francigena. Une grande partie du bourg que nous pouvons observer aujourd’hui est celui d’origine. Les seules modifications de son aspect furent réalisées au début du XVIe siècle lorsque, pour tenter de s’adapter au développement des nouvelles armes à feu, on baissa les tours et on accumula de la terre au pied des remparts en vue d’obtenir un effet de 'bastion', pour laisser au tir ennemi le front le plus petit possible. Par la suite, certaines tours ont été à nouveau rehaussées.

Colle Val d'Elsa

S’étendant sur trois niveaux urbanistiques en pente (le Bourg, le Château et la Plaine), Colle di Val d'Elsa est aujourd’hui célèbre pour sa production artisanale de cristaux prestigieux, mais représente aussi une importante destination touristique. La monumentale Porta Nova s’ouvre sur le bourg: étroit et allongé, le quartier s’articule en un parcours bordé de splendides palais nobiliaires des seizième et dix-septième siècles (palais Communal, palais Usimbardi et palais Buoninsegni) jusqu’au magnifique palais Campana, qui marque l’entrée du Château, la partie la plus ancienne de la ville. À cet endroit, l’atmosphère change subitement: étroites ruelles dallées, maisons-tours évocatrices (dont celle où naquit Arnolfo di Cambio), montées, grands escaliers. Sur la Place du Dôme donnent le palais Pretorio, qui accueille le musée archéologique, la cathédrale, le palais Épiscopal, et la caractéristique Via delle Volte, le lieu le plus typique de la ville.

Staggia Senese

Les premières informations concernant Staggia et ses remparts datent du Xe et XIe siècle, mais ce n’est qu’au XIIIe siècle que le bourg se développa rapidement, car il était proche de la Via Francigena. Staggia se trouva impliquée à plusieurs reprises dans des guerres de frontière et, en 1372 on ressentit la nécessité d’effectuer des travaux de fortification du château et des remparts protégeant le bourg. Les remparts furent ultérieurement renforcés en 1431 et le château, auquel ceux-ci sont reliés, devint le donjon de la citadelle fortifiée. Brunelleschi collabora à la réalisation de ces travaux. Les remparts de Staggia, reliés au château sur le côté nord, sont, encore aujourd’hui, quasiment intacts, à l’exception de deux brèves brèches, et présentent encore des traces de la reconstruction de 1372.

Il est également facile de se rendre à: Volterra, Sienne, Florence, Arezzo, Cortone, Pise et sa mer, Orvieto, Pérouse, Pienza, Montepulciano, Montalcino, Monte Oliveto.